LA ROSE DES VENTS
POÉTIQUE DE LA BOUILLABAISSE
//  Chef-cuisinier & violoncelle
// Création musicale
//  Création les 14 et 15 janvier 2021 - Espace Malraux, Scène nationale de Chambéry
 
DISTRIBUTION

Noémi Boutin, violoncelliste

Emmanuel Perrodin, chef-cuisinier

​​Antoine Arnera, Aurélien Dumont, Misato Mochizuki, Oxana Omelchuk, musique (commandes)

Dominique Quélen, texte (commande)

Marguerite Bordat, scénographe

Max Bruckert, Réalisateur en informatique musical

Kamille Fau, création lumière

Jean-François Perlicius, construction

Gaelle Loth, visuel

Lise Déterne - L'Echelle, administration

Capucine Jaussaud, production & diffusion

// Production Cie Frotter | Frapper

// Coproduction gmem - CNCM de Marseille, Espace Malraux, Scène nationale de Chambéry et de Savoie, Pôle Arts de la Scène - Friche la Belle de Mai, Les Quinconces - L'Espal, Scène nationale du Mans, Maison de la musique de Nanterre, Scène Conventionnée d’intérêt national.

// Avec le soutien de la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et de la SACEM.

// Remerciements au GRAME, Centre national de création musicale et au Cube, Studio-Théâtre de Hérisson

NOTE D'INTENTION

 

"L'homme a inventé la bouillabaisse, mais le vent en dicte la recette du jour. Pour connaître le parfum que la soupe aura à midi, il suffit de humer à minuit l'odeur de la rose des vents".

Raymond Dumay, Du silex au barbecue - Guide géogastronomique de la France, 1971, Julliard, p.18

 

C’est de cette intuition – celle d’une rencontre aussi concrète que poétique entre les éléments et la gastronomie – développée par l’écrivain Raymond Dumay, qu’est née La Rose des Vents. Sorte de rêverie musicale, sensorielle et gourmande, elle rassemble autour d’une marmite commune le chef-cuisinier marseillais nomade, Emmanuel Perrodin, la violoncelliste Noémi Boutin, et une centaine de convives attablés.
Tous deux partent sur les traces de ce qui fait sensiblement "bouillabaisse". Conversations espiègles, musiques de table électroniques, chants marins mélancoliques et évocations venteuses et oniriques s’y déploient à mesure que les odeurs se diffusent et que l’appétit s’ouvre.

 

 
 
barre_logo_2020.jpg
Noémi Boutin - Cie Frotter | Frapper
L'Atelier de Wakatsuki, 25 rue Wakatsuki - 69008 Lyon
© 2017-2020 par L'Échelle & Cie Frotter| Frapper