barre_logo_2019-2020.jpg
Compagnie Frotter | Frapper
L'Annexe,  25 rue wakatsuki - 69008 Lyon
© 2017-2019 par L'Échelle & Cie Frotter| Frapper

EXTRAITS DE PRESSE

Vous trouverez ci-dessous quelques extraits tirés de la presse relatif au travail de la violoncelliste Noémi Boutin.

 

Vous êtes journaliste et vous souhaitez avoir davantage de renseignements sur Noémi ?

N'hésitez pas à nous contacter : cie.noemiboutin@gmail.com / 06 84 28 88 34

// Solo

"La vision toute de sensibilité, d’élégance, de clairs-obscurs et de non-dits que soutient la violoncelliste, tout à l’opposé de l’interprétation originale virile et vibrée de Rostropovitch". Gilles Mathivet, Les Affiches de Grenoble et du Dauphiné, mars 2018


"Entrée au Conservatoire de Paris à l’âge de 14 ans, Noémi Boutin aurait pu, à la fin de ses brillantes études, rejoindre la cohorte des jeunes violoncellistes qui illustrent de par le monde la suprématie de l’Ecole française. Elle a préféré donner libre cours à sa personnalité, à la fois humble et exigeante." Pierre Gervasoni, Le Monde, février 2018


"E di questo mondo, libero da ogni riferimento a scuole o stili riconosciuti, e del linguaggio, unico ma facilmente riconoscibile di Britten, Noémi è interprete geniale e sensibile, rigorosa e fantasiosa al tempo stesso, senza mai tradire quel che di classico hanno queste splendide composizioni". Ferruccio Nuzzo, Grey Panthers, Octobre 2017


"Noémi Boutin semble une ballerine dotée d’un archet : elle embarque l’assistance d’un mouvement de bras au souffle de son violoncelle vibrant." Jacques Freschel, Zibeline, août 2017

"Avec son grand sourire (...) Noémi Boutin terminait la soirée de mardi par un programme musical composite, une sorte d’Alice au pays du violoncelle. Elle joue des cordes, mais aussi du visage, très expressif, et des bras. Elle chante, elle rêve, elle fait s’envoler les mots papillons de ses lèvres volubiles et cette jolie présence printanière apporte in fine la juste touche de fraîcheur à ce temps de l’interprète". Jean-Luc Germain, Le Télégramme, Juin 2017


"Boutin’s technique is exemplary, with barely a note out of place - her placing of notes is calculated but never overemphatic, her sense of line has a lyricism of its own and her response to rhythm and metre is fresh and vibrant". Matthew Rye, The Strad, Avril 2017


"These are glimpsed at throughout and presented in their full finery at the end. In Boutin’s hands the music is allowed to unfold naturally". Stephen Greenbank, musicweb-international.com, Avril 2017


"Le feu, la sensibilité, la maîtrise et la hauteur de vue de son interprétation en font une version chaleureusement recommandée, qui devrait laisser sa marque". Christine Labroche, concertonet.com, Janvier 2017


"Avec sa fougue et sa précision, sa sonorité ample et généreuse, Noémi Boutin rend compte parfaitement de l’esprit tragique, ou du moins dramatique de ces oeuvres". Jacques Drillon, L’Obs, Janvier 2017

// Duo Myssil & spectacles jeune public

"Noémi Boutin et Sylvaine Hélary, mi-actrices mi-musiciennes, mi-sorcières mi-fées, qui bercent et morigènent comme au Guignol, ajoutent au violoncelle de la première et aux flûtes de la seconde, des jouets et objets divers, ainsi que leurs voix de diseuses, chanteuses, récitantes, bruiteuses. Elles font rire, frémir, rêver, menacent, s’esclaffent, réveillant l’enfant qui guette en moi la première escapade venue, et faisant rire les vrais enfants en stimulant durablement leurs capacités d’émerveillement dans le cadre d’une authentique initiation à un autrement musical (...)" Franck Bergerot, Jazz Magazine, Juillet 2018

"La Tête à l’envers” (...) est un bonheur de chaque instant, un joyau mélodieux où s’enchevêtrent le large éventail ouvert de la musique contemporaine et la poésie, cette fête mutine et naturelle des mots qui invite à donner sens à la vie (...) Chacune, langoureuse, festive, joyeusement profonde et complice, fait passer la sève vertébrale de la musique contemporaine comme une lettre à la poste d’amour. Bref, ce “La Tête à l’envers”, rendez-vous redoutable de virtuosité accomplie, est rigolo, absurde, abstrait, et tout simple de vie . Etonnant, ravissant, attentif et impressionnant, il se résume à merveille dans une phrase d’Alain Damasio, auteur souvent sollicité par les deux artistes : ” Chaque battement de coeur est un miracle musical”" Jean-Dominique Burtin, MagCentre.fr, Janvier 2018


"Noémi Boutin au violoncelle et Sylvaine Hélary à la flûte inventent une nouvelle forme de théâtre musical dans un savant mélange d’humour, de musique et de mots. Sur des compositions contemporaines de leur cru ou commandées à des artistes, comme Frédéric Aurier, François Sarhan..., elles interprètent un duo musical et clownesque dans un enchaînement d’historiettes proches de l’absurde, entre chamailleries et complicité. Tous les objets sur scène, y compris les instruments, sont volontiers détournés de leur fonction. Un univers décalé pour un concert vraiment détonnant ! »Françoise Sabatier-Morel, Télérama, 2014, TTT